Naturopathie

Le gluten

Hey yo!

Si tu me dis que tu n’as jamais entendu parler du gluten, je ne vais pas te croire! Par contre si tu ne me dis que tu ne sais pas exactement ce que c’est là je vais te croire! Moi-même avant mes études en naturopathie j’en connaissais le terme qui est tellement à la mode depuis une dizaine d’années sans savoir quel était le réel problème avec le gluten. J’ai eu la chance de participer à un webinaire sur le sujet il y a quelques temps alors ça m’a donné l’idée d’en parler avec toi à travers cet article et un live Instagram dont tu peux visionner le replay ici:

<p value="<amp-fit-text layout="fixed-height" min-font-size="6" max-font-size="72" height="80">

Attention c’est appétissant! C’est une substance collante composée de protéines et qui se trouve dans l’alimentation à base de céréales comme le seigle, le blé, l’avoine, l’orge et le tritical. Il est constitué de deux protéines: la gliadine et la glutéine. Le gluten n’existe pas à l’état natif dans le grain de blé: il se forme par hydratation de la farine.

ATTENTION! Il y a débat sur l’avoine! En effet, l’avéine qu’il contient n’est plus considérée comme du gluten. Certaines personnes avec des maladies coeliaques le tolèrent assez bien. Alors vive le porridge pour tous!

<p value="<amp-fit-text layout="fixed-height" min-font-size="6" max-font-size="72" height="80"><strong>LA MALADIE COELIAQUE </strong>LA MALADIE COELIAQUE

C’est une maladie auto-immune avec des conséquences visibles sur la muqueuse intestinale. Les personnes coeliaques ne dégradent pas moins bien le gluten mais elles le dégradent différemment ce qui fait apparaître des antigènes contre lesquels ils réagissent.

Les symptômes: problèmes intestinaux, amaigrissement, dénutrition, douleurs abdominales, malabsorption intestinale, carences en fer, vitamine B12, K, zinc, hypo-albuminémie, hypo-calcémie, hypo-magnésémie + aphtes fréquentes, alopécie, aménorrhée, puberté tardive/ménopause précoce, infertilité, fausses couches, problèmes neuromusculaires, problèmes ostéo-articulaires…

Le diagnostic se fait exclusivement en milieu médical avec différents tests et une endoscopie digestive avec biopsies duodénales.

Le traitement: régime sans gluten strict et à vie, suivi par un diététicien spécialisé, se rapprocher d’un association pour un soutien et des conseils. Ce mode de vie est contraignant notamment il est difficile de se restaurer en collectivité ou à l’extérieur.

<p value="<amp-fit-text layout="fixed-height" min-font-size="6" max-font-size="72" height="80"><strong>L'ALLERGIE AU BLE</strong>L’ALLERGIE AU BLE

Elle est déclenchée par l’absorption de blé et est diagnostiquée par des tests. Le seul traitement est l’éviction totale du blé.

<p value="<amp-fit-text layout="fixed-height" min-font-size="6" max-font-size="72" height="80"><strong>LA SENSIBILITE AU GLUTEN NON COELIAQUE </strong>LA SENSIBILITE AU GLUTEN NON COELIAQUE

S’il n’y a ni allergie au blé ni maladie coelique, le médecin va se tourner vers une hypersensibilité au gluten.

Les symptômes: problèmes intestinaux, crampes abdominales, symptômes proches du syndrome de l’intestin irritable, fatigue, maux de tête, douleurs articulaires…

Traitement: régime d’exclusion à bon escient avec l’aide d’un diététicien formé à ces pathologies.

<p value="<amp-fit-text layout="fixed-height" min-font-size="6" max-font-size="72" height="80"><strong>LE REGIME SANS GLUTEN </strong>LE REGIME SANS GLUTEN

Hyper populaire ce n’est pourtant pas un régime à prendre à la légère!

Il est indiqué en cas de pathologies comme celles que j’ai citées plus haut.

94% des personnes le font par contraintes avec 6% de personnes qui le font par effet de mode.

Les aliments interdits: orge, blé, seigle.

Les aliments autorisés: pommes de terre, légumineuses, farines sans gluten, soja, châtaigne, mais, avoine, sarrasin, millet, manioc, sorgho, igname, quinoa, patates douces.

Les produits sans gluten sont partiellement remboursés par la CPAM si la pathologie est reconnue en ALD.

Tu trouveras une liste complète des aliments autorisés et interdits sur le site de l’Association Française des Intolérants au Gluten.

<p value="<amp-fit-text layout="fixed-height" min-font-size="6" max-font-size="72" height="80"><strong>LE GLUTEN DANS LE PAIN QUOTIDIEN </strong>LE GLUTEN DANS LE PAIN QUOTIDIEN

Attention ça va faire mal!

Aujourd’hui le blé est tellement modifié qu’il est difficilement assimilable pour la majorité d’entre nous. Que ce soit dans le commerce ou chez les boulangers, on trouve des farines avec des agents anti-oxydants, des sels blanchissants, des édulcorants, des agents retardants…

Depuis 1997, L’Union Européenne autorise pas moins de 106 additifs!!!!!!

Au XIXème siècle, les français consommaient en moyenne 500 grammes de pain par jour. De nos jours, nous en consommons environ 150 grammes par jour et vu la qualité ce n’est pas plus mal, soyons honnêtes! Le pain du XIXème siècle contenait des glucides assimilables: glucose, maltose, fructose. Aujourd’hui, on y ajoute de façon nocive et exagérée du saccharose industriel sans en informer le consommateur!

Autrefois, le pain répondait aux besoins de l’organisme: il contenait 8% de protéines végétales. Il était pauvre en lipides, il avait des fibres alimentaires, il était riche en vitamines B2, B6 et E, de plus il contenait des sels minéraux comme le phosphore, le magnésium et le potassium.

Aujourd’hui nous consommons un pain totalement dénaturé, lourd à digérer à cause des farines trop blanches et trop raffinées!

Le pain devrait être travaillé avec du levain naturel et non avec des levures chimiques comme c’est le cas depuis 1920. Un pain au levain va se conserver au frais une bonne semaine alors qu’un pain à la levure chimique ne va être consommable que dans les 12h suivant sa fabrication!!! Dans une baguette blanche, on trouve 14 additifs. Le pain étant vendu au vrac et sans obligation d’étiquettage il est très difficile d’en connaître la composition exacte.

<p value="<amp-fit-text layout="fixed-height" min-font-size="6" max-font-size="72" height="80"><strong>CONCLUSION</strong>CONCLUSION

Fais attention à la qualité de ce que tu consommes, que ce soient les farines que je te conseille de choisir locales et à partir de blés anciens.

Si tu n’as pas de problèmes particuliers, je te déconseille de suivre un régime sans gluten strict. Ceci dit, la consommation de produits dérivés du blé étant excessive de nos jours, je t’encourage fortement d’en réduire ta consommation quotidienne et de privilégier ( je me répète mais bon…) des céréales et des farines de qualité!

Je t’encourage à lire ces ouvrages-ci:

Merci de m’avoir lue et à bientôt!

Unique
Mensuellement
Annuellement

Réaliser un don ponctuel

Réaliser un don mensuel

Réaliser un don annuel

Choisir un montant

€5,00
€15,00
€100,00
€5,00
€15,00
€100,00
€5,00
€15,00
€100,00

Ou saisissez un montant personnalisé :


Votre contribution est appréciée pour que je puisse continuer à créer du contenu 🙂

Votre contribution est appréciée.

Votre contribution est appréciée.

Faire un donFaire un don mensuelFaire un don annuel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s