endométriose, Féminin, Naturopathie

SEED CYCLING

Hello!

Alors là, j’ai découvert un truc il y a peu: le « seed cycling » genre le « cycle des graines ». Mais non ne t’inquiètes pas on ne va pas parler jardinage, déjà parce que je suis la pire jardinière du monde mais aussi…chacun son domaine hein? ( à ce sujet, j’aime bien le blog du « jardinier paresseux », on y apprend plein de trucs! ).

Bref what is the seed cycling? ( et pourquoi je ne l’écris pas en français? Ben, parce que c’est franchement plus classe en anglais ). Le seed cycling c’est supporter l’équilibre hormonal via l’alimention et, plus spécifiquement, via les graines suivant ton cycle.

<p value="<amp-fit-text layout="fixed-height" min-font-size="6" max-font-size="72" height="80"><a href="https://images.app.goo.gl/ME5xUiBEQg9KPQDz8">https://images.app.goo.gl/ME5xUiBEQg9KPQDz8</a&gt; (oups! je n'ai pas pu résister! )https://images.app.goo.gl/ME5xUiBEQg9KPQDz8 (oups! je n’ai pas pu résister! )

Donc en gros tu vas adapter ta consommation de graines selon la période de cycle dans laquelle tu te trouves. Je m’explique: certaines graines sont oestrogen-like comme les graines de lin et d’autres sont progesteron-like comme les graines de tournesol… Tu vois où je veux en venir?

Alors si comme moi, tu n’as plus de règles ( mais que tu as bel et bien tes cycles ) ou si tu es ménopausée je te suggère de considérer que ton cycle commence à la Nouvelle Lune 🙂

Le seed cycling accroîtrait la fertilité, régulariserait les règles, SOPK, fibromes et endométriose, apaiserait la transition péri et ménopause et supporterait le retour des règles en post contraception hormonales. Alors, il existe quelques études à ce sujet MAIS elles ne paraissent pas super développées donc peu fiables CECI DIT je suis assez séduite par ce concept qui permet aux femmes qui ne consomment pas de graines de les introduire dans leur alimentation et de faire l’expérience elles-mêmes de leur bienfaits. A savoir que les graines sont exceptionnelles nutritionellement parlant car elles sont riches en fibres, en oligo-éléments, en vitamine E et gras essentiel. ET ces nutriments ont tous des bienfaits pour une bonne santé ce qui inclue bien sûr, la santé hormonale et reproductive!

Du jour des règles à l’ovulation, qui est la phase folliculaire ( ou de la Nouvelle Lune à la Pleine Lune ): je te conseille de consommer des graines de courge, de lin et de fenouil pour booster ta production d’oestrogènes. Le zinc contenu dans les graines de courge stimule la production de progestérone en prévision de la prochaine phase.

Et de l’ovulation aux menstrues, qui est la phase lutéale ( ou de la Pleine Lune à la Nouvelle Lune ): je te conseille les graines de tournesol et de sésame pour stimuler la production de progestérone. Les lignanes contenus dans les graines de sésame inhibent la production d’oestrogènes alors que les graines de tournesol stimulent la production de progestérone!

Comment les consommer? Entre 1 CC et 1 CS par jour légèrement grillées et moulues à saupoudrer sur tes salades, soupes, smoothies, plats divers….

Connaissais-tu ce concept? Vas-tu le mettre en place? Perso, ayant un déséquilibre hormonal avéré je vais tester ceci dès la Nouvelle Lune d’avril. Je te ferai un retour 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s